Démarche

Je conçois mon travail artistique comme une exploration de la fragilité et de la précarité du rapport que nous entretenons avec le monde qui nous entoure. Au moyen de l’image photographique et du texte, je poursuis depuis de nombreuses années une recherche plastique et conceptuelle où les problématiques du déplacement (le parcours, le voyage, l’ailleurs) et du regard (celui qui s’arrête et se fige dans l’image) sont les moteurs premiers de ma pratique artistique et les embrayeurs de mon processus de création. Déplacement et regard se rejoignent et se combinent dans mes œuvres pour former des constellations visuelles et littéraires où se déploient des récits ouverts aux infinis possibles du sens et de l’affect.

En ce sens, mon travail est donc comme une série d’opérations transformatives dans ces espaces de l’ailleurs où je circule, découpant et prélevant des images, ces restes et ces condensés faits tout autant de hasard, d'aléatoire que de trouble intérieur et de mouvements de l’âme. Des images qui, au bout du compte, sont comme des choses qui glissent et qu'on n'arrive pas à bien retenir. J’y ajoute des mots, des bouts de phrases, parfois comme des haïkus, qui viennent ouvrir sur d’autres espaces, d’autres lieux de l’imaginaire. Tout cela, ces images, ces mots, comme des choses qui vacillent et puis qui basculent, aspirées par ce que je nomme l'écart, c'est-à-dire cette faille par où se donnerait à voir la matière même du temps et de l'espace, et où se découvrent dans une sorte de pénombre la fragilité et la précarité.

  • 16-Neufchatel 1 1988
  • 24-Port au Persil 1986
  • 15-Banff JPL 1989
  • 9-Londres 1984
  • 2-Ste-Foy 4 1984
  • 20-Parc St-Malo 2 1985
  • 6-Rochester 1976
  • 4-St-Michel 3 1989
  • 21-Québec 1976
  • 10-Tofino 1989
  • 17-La chute Kafka 1991
  • 13-New-York 2008
  • 14-Emmaus 1976
  • 19-St-Irénée 1988
  • 1-Zamora 2012
  • 23-Sanskriti studio 2013
  • 11-Rebours 1 1983
  • 18-Paris chez H 1984
  • 7-Rue Maurice 1988
  • 8-Rue Joffre 1989